Retour au catalogue

York

Préférence 3050 argenté

5'333.00 CHF
3'199.00 CHF
En stock
Modèle Préférence 3050 Mib avec trier
Finition argenté

Antoine Joseph Sax, dit Adolphe Sax (1814-1894), est le créateur de la famille des saxhorns. Sax conduisait des recherches au niveau acoustique et démontra que le timbre était déterminé non pas par la nature du matériau mais par les proportions données à la «colonne d’air». En 1843, il présente un brevet pour son «nouveau système chromatique».

Le mot saxhorn apparaît pour la première fois en 1844 dans la bouche d’artistes musiciens, qui venaient de découvrir un bugle, auquel Sax avait apporté une modification. Cette modification était une coulisse à ressort qui permettait d’exécuter des sons glissés, et supprimait les courbes et angles trop heurtés dans les tons de rechange, sans modifier la sonorité première de l’instrument. Toujours en 1844, pendant l’exposition des produits de l’industrie française à Paris, Sax présente pour la première fois ses saxhorns. Ce n’est qu’en 1845 qu’Adolphe Sax utilisera ce nom, dans le but de regrouper ces instruments en une famille homogène. Chaque instrument utilisait les mêmes doigtés pour toute l’étendue de la famille.

Les saxhorns adoptaient une forme verticale, plus pratique pour les musiciens de la cavalerie qui maintenaient leur instrument avec le bras gauche contre le corps. Dès lors, Sax ne cessa de les perfectionner. En 1851, à l’exposition universelle de Londres, Sax présenta onze saxhorns. Certains avaient trois pistons, d’autres quatre ou encore cinq. Les saxhorns évoluèrent jusqu’à nos jours où il en reste sept modèles, dont le saxhorn alto en mi bémol.
Prix action fin de série

York Préférence 3050 argenté